Le passager obèse et son camping-car taxi

Classé dans : Les passagers et le taxi | 0

Le passager obèse et son camping-car taxi.

Dans cet article, D continue la métaphore pour expliquer notre relation 
entre le corps, le Moi Individuel et la Conscience.

Précédemment, D nous a parlé des deux cerveaux et le fait que le corps est une unité entière ICI
Puis, D a terminé la série sur les émotions et le stress ICI.
Hier, D a commencé le conte du passager maigre qui refuse de sortir ICI.

 

Aujourd'hui, D continue son histoire avec le passager devenu obèse.


** Bonjour D, comment allez-vous ?
Hier, nous avons vus la première histoire… celle du passager maigre.
Aujourd'hui, nous allons découvrir son "opposé"… celui du passager qui devient obèse.

Euh, pas trés stimulant ^^


D : Bonjour Michel, je vais bien merci… 
Il n'y a pas à "juger" ou projeter quoi que ce soit.
Nous grossissons la caricature pour mieux ressentir
et voir les vérités intérieures.

Et donc, comme je disais…


Il était une fois, dans le XXIeme siècle, 
dans une maternité, 3 bébés allaient naître.

Pour cela, Mére Nature et Père Soleil
décidèrent de donner, à chaque bébé,
un véhicule qui les transporterait partout sur la Terre.

De plus, pour faciliter leurs voyages, 
chaque bébé aurait un chauffeur et "homme" à tout faire.
Bien sûr, selon que le bébé était un garçon ou une fille,
le chauffeur serait un garçon ou une fille.

C'est ainsi que les bébés arrivent sur la Terre,
dans un Taxi dont ils ne sont que des passagers
qui doivent apprendre à diriger le chauffeur et le taxi.

Les chauffeurs sont aussi jeune que les passagers
et ils ont la particularité de pouvoir apprendre
et s'adapter à chacun des "passagers", de leurs "patrons"
si nous osions l'analogie.

Aprés la naissance, le bébé n'est pas conscient d'avoir un chauffeur à son service.
Il apprend à conduire son véhicule et à s'en occuper lui-même.

Il duplique ce qui l'entoure. 
Ces grands véhicules qui veillent sur lui et qui lui montrent comment faire,
quoi faire… et aussi, ce qu'il ne faut pas faire.

 

conscience et soi

Chacun customise son taxi ou presque.

 

Tandis que le bébé devient "un petit Homme",
son chauffeur, qui est avec lui dans le taxi,
apprend le fonctionnement du véhicule,
de certaines tâches simples,
des règles à suivre ou pas…

Peu à peu, notre Petit Homme prend conscience de ce personnage
qui est avec lui et qui semble copier ses actions
et qui arrive à faire la même chose que lui.

C'est alors, qu'il décide (par une intuition ?) qu'il est le "chef"
et qu'il peut s'installer à l'arrière du "véhicule"
et de laisser la place à son chauffeur et personne à tout faire.

Et jusqu'ici, les 3 bébés ont suivis le même cheminement.
Mais alors que chacun d'eux commence à déléguer et à diriger
le chauffeur de leur véhicule (qui devient pour le coup… un taxi).

Chacun va vivre différemment le reste de sa vie dans le "taxi".
Comprenez que l'histoire va exagèrer les caractérisques des situations
afin que celle-ci puisse dévoiler ses vérités qui sont en elles.

Le passager obèse et son camping car taxi

La deuxième histoire concerne le passager qui accapare toutes les ressources.

Le passager enfant, comme le premier, au départ, il n'est pas conscient du chauffeur.

Il apprend à maîtriser son corps, le véhicule et à réaliser des tâches.
Puis en grandissant, il son véhicule grandit, il devient plus "autonome"…
et il prend conscience qu'il n'est pas seul… 
il découvre cette personne qui est avec lui et qui accepte de l'aider.

Notre enfant prend de l'assurance au fur et à mesure qu'il dirige
ce personnage à côté de lui, et qui devient, d'abord son chauffeur puis son "homme" à tout faire.

Contrairement, au premier enfant, celui-ci devient confiant et il commence à poser son contrôle sur tout…
et à absorber toutes les ressources que son "chauffeur" lui permet d'obtenir.

Il aménage son taxi en camping car. Il met des caméras partout.
Il absorbe toutes les ressources… il devient d'abord costaud.
Puis il passe en surpoids… et finalement, vivant le monde derrière ces caméras
et refusant le moindre laisser aller de la part du chauffeur et personne à tout faire…. 
il ne lui laisse que le minimum des ressources… il absorbe tout et devient… obèse.

 

la conscience et le soi

Quand nous gardons toute l'énergie en "nous-même".

 

Lorsqu'il était costaud, notre passager installé dans son confort,
à l'arrière du "camping car taxi"… parfois il sortait et il rencontré d'autres voyageurs.

Mais contrôle venant, confort plus puissant étant, il commence à vivre 
par ses caméras et ses ordres interposés.

Vu de l'extérieur, nous pourrions croire que le passager obèse
est dans un meilleur état que le passager maigre… mais ce n'est pas le cas.

Son obsession du contrôle lui enlève la souplesse, la créativité et…
il lui devient difficile de sortir de son "camping car  taxi".
Et même, s'il sortait… marcher serait difficile, s'amusait serait difficile,
courir serait difficile etc.

Plus il détourne toutes les ressources à son usage unique,
moins il est heureux car des peurs et des insécurités viennent dans ces rêves…
et cela l'amène à "augmenter", et à entretenir plus durement,
le contrôle sur son chauffeur, sur son taxi, sur le monde qui l'entoure.

Au final, il arrivera où le passager obèse, las de cette vie sans saveur,
où son poids lui "pèse", où voir des voyageurs s'amusaient hors de leur véhicule…
l'amènera à attendre avec impatience mais avec angoisse
que le taxi tombe en panne et que quelqu'un vienne le "libérer" de sa prison dorée.

les clés de l'histoire…

  • le passager est la Conscience consciente qu'elle existe.
  • le taxi est le corps physique.
  • Le chauffeur et personne à tout faire… il est le Moi Individuel.

 

** Merci D, donc à demain pour la suite ^^

D : oui, à demain,

Ne soyez pas passif… Réfléchissez !

Amicalement,

   Qu'avez-vous aimé ou apprécier dans cet article ? commentez et partagez votre point de vue. ^^  

P.S : je ne suis pas psychothérapeute et le site n'a pas de vocation thérapeutique.
Prenez ce qui vous convient et laissez le reste.

Michel,

Le passager obèse et son camping-car taxi
Réussir Mieux

Laissez un commentaire